3 QUESTIONS

Qu’est-ce qu’un candidat doit faire figurer dans on mail post-entretien d’embauche?

Outre le fait de remercier son interlocuteur pour la qualité des échanges lors de l’entretien, le candidat doit montrer qu’il a bien compris les tenants et les aboutissants du poste à pourvoir. Pour cela, il doit se projeter dans l’action de l’entreprise.

Comment peut-il s’y prendre?

Avec une phrase du genre « A l’issue de ce que vous m’avez présenté, je pourrai réaliser… », pour lister ainsi les actions concrètes qu’il serait susceptible de mettre en oeuvre dès sa prise de fonction. Il peut même proposer de pousser plus loin ses investigations pour le compte de l’employeur. Plus le candidat s’imaginera dans le poste, plus le recruteur se projettera avec lui . Le temps de recrutement se transforme ainsi en temps de travail entre les deux parties.

Un mail post-entretien peut-il faire la différence dans le processus de sélection finale?

Si ce mail est envoyé dans les bons délais, à savoir deux ou trois jours après l’entretien, il sera porté au dossier de candidature. Il est fort à parier qu’il sera même évoqué lors du débriefing; En conclusion, il faut évidement rappeler que vous êtes disponible pour approfondir les axes mentionnés ci-dessus.

En bref : les « soft skills, c’est quoi?

Contrairement aux hard skills » (les compétences métiers et l’expérience), les soft skills » représentent tout ce qui relève de vos qualités personnelles.

77% des recruteurs les considèrent aussi importantes que les premières. Ils sont même 16% à estimer que les « soft » priment sur les « hard skills ». Voici le top 10 des qualités perso les plus appréciées des recruteurs : forte éthique au travail, fiabilité et fidélité, attitude positive, motivation, goût pour le travail en équipe, sens des priorités, capacité à travailler sous pression, bonne communication, flexibilité et confiance en soi.