Alternance : les avantages pour les entreprises

Une formule gagnante aussi pour les entreprises : formation dans la durée, engagement responsable, implication mutuelle…

Si les jeunes la plébiscitent pour prendre pied plus vite dans le monde du travail, l’alternance a également gagné le cœur des entreprises. Motif : elle leur permet d’accueillir des profils qu’elles vont façonner selon la culture maison, avant de les inscrire dans un recrutement durable. 

Ce que veulent les jeunes ? Une formation et un job. L’alternance le leur offre. C’est aujourd’hui un des meilleurs moyens pour eux de s’insérer. Comme dirait un jazzman, tout est dans le rythme ! Combiner enseignements et mise en pratique encourage « un enrichissement mutuel ». Dans l’alternance, l’étudiant apprend de la confrontation entre monde professionnel et monde académique, tandis que l’entreprise travaille avec un jeune dont la formation est adaptée à ses attentes. En termes d’insertion professionnelle, les études montrent que les “alternants” s’en sortent bien mieux que les autres. La plupart des jeunes en alternance se voient en effet proposer un contrat durable à l’issue de leur formation. Ils peuvent alors choisir de poursuivre des études ou de tenter une autre expérience professionnelle. Dans tous les cas, la formule les valorise aux yeux des recruteurs.

« Une filière d’excellence »

Tenues de respecter le quota légal de 3 à 4% d’alternants dans leurs effectifs, les entreprises saisissent aussi dans ce mode d’apprentissage l’opportunité de jouer un rôle responsable. Comment ? En favorisant leur insertion professionnelle. L’alternance est un véritable tremplin vers l’emploi, car nous offrons à ces étudiants une expérience professionnelle solide. Ce rôle se traduit encore par une volonté d’agir sur la diversité des recrutements : « Via l’alternance, nous pouvons donner leur chance à des jeunes issus de milieux défavorisés ».
Si ce rythme d’études entre parfaitement dans une logique RSE (responsabilité sociale des entreprise), les profils des étudiants sont de véritables motifs de satisfaction. Les entreprises les gardent longtemps dans leurs équipes et peuvent donc les initier concrètement à leurs métiers. L’apprentissage est une filière d’excellence. Parce qu’ils sont en mesure de combiner école et travail, ces jeunes peuvent démontrer qu’ils savent gérer les priorités.

Des compétences à forte valeur ajoutée

D’ailleurs, les alternants ne ressemblent pas aux autres étudiants. Ils adoptent très tôt une posture professionnelle. À l’heure où la génération Y est régulièrement questionnée sur son savoir-être (un comportement adapté aux usages du monde du travail : arriver à l’heure, s’exprimer correctement), les alternants acquièrent plus rapidement ces aptitudes qui leur permettent de mieux s’insérer dans les équipes.
En plus, on remarque chez eux une vraie ouverture d’esprit : ils sont prêts à tester et à innover dans la pratique professionnelle, ils n’ont pas de préjugés. Rien ne leur semble impossible !

Les encourager à rester

Impatients de mettre en pratique leurs connaissances et de découvrir des spécialités pas forcément accessibles dans le cadre d’autres formations, les alternants qui font leurs premiers pas dans une entreprise ne veulent souvent plus la quitter.
Pour ces raisons, les entreprises rechignent à laisser partir de tels profils. Elles mettent donc en œuvre des dispositifs pour les intégrer à leur capital humain.