L’alternance, une voie qui paie

En France, il est de plus en plus difficile pour un jeune de trouver un emploi, combien même serait-il bardé de diplômes. La crise profonde dans laquelle notre pays est plongée depuis plusieurs années déjà n’arrange guère la situation des jeunes chômeurs. Bien au contraire, elle ne fait que renforcer la concurrence qu’ils se livrent sur le marché de l’emploi.

Pourtant, force est de constater qu’il existe bel et bien une solution pour se démarquer des autres candidats. Il s’agit de l’alternance.

L’alternance consiste à faire de l’étudiant un salarié en formation. Il est à la fois salarié d’une entreprise et étudiant dans le centre de formation I.S.C.I.O. Cette formule présente un avantage indéniable : à l’issue de sa formation, l’étudiant pourra se prévaloir d’une expérience professionnelle significative. C’est un argument de poids pour tout candidat à un emploi.

Si l’alternant présente un avantage indéniable, force est néanmoins de reconnaître qu’elle augmente de façon non négligeable la charge de travail pour l’étudiant.

Pour l’entreprise, l’alternance est un système efficace qui lui permet, en autres choses, de former elles-mêmes tous ceux qui, demain, seront susceptibles de renforcer ses effectifs. D’un point de vue purement économique, le système de l’alternance permet à l’entreprise de disposer d’une main d’oeuvre abondante et  bon marché. Autant dire qu’elle constitue pour elle une véritable opportunité.

De plus en plus prisée par les étudiants notamment par ceux qui sont en école de commerce comme l’ISCIO, l’alternance constitue un réel tremplin pour l’insertion professionnelle des jeunes. Elle semble être une solution efficace au problème du chômage en France.