Les 6 avantages d’une formation en alternance

L’image de l’alternance a changé en France. Ce modèle de formation professionnelle, qui mixe enseignement théorique à l’école et pratique en entreprise, a depuis longtemps fait ses preuves, notamment chez nos voisins allemands qui l’utilisent depuis plusieurs dizaines d’années. Les formations en alternance (sous forme de contrats d’apprentissage ou de professionnalisation) rendent en effet les jeunes beaucoup plus employables sur le marché du travail. Revue des principaux avantages de ce dispositif « gagnant-gagnant ».

Deux types de contrats au choix

L’alternance recouvre deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Tous deux s’adressent en priorité aux jeunes de 16 à 25 ans avec des dérogations au niveau de l’âge en apprentissage (pour les personnes de plus de 26 ans reconnues travailleur handicapé et les créateurs / repreneurs d’entreprises) et également en contrat de professionnalisation (pour les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans et les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), l’allocation adulte handicapé (AAH) ou d’un contrat unique d’insertion (CUI)).

Le contrat d’apprentissage peut durer de 6 mois jusqu’à 4 ans, alors que le contrat de professionnalisation s’étale de 6 à 12 mois (voire 24 mois dans certaines branches). Autre différence, le contrat de pro peut être signé en CDD ou en CDI.

Les deux dispositifs ont le même objectif : aider les jeunes à monter en compétences en combinant formation théorique et pratique.

Décrocher un diplôme jusqu’à Bac+5

L’autre avantage de l’alternance c’est qu’on peut obtenir un diplôme ou une qualification allant du niveau CAP à Bac+5. C’est parfois méconnu, mais on peut devenir ingénieur en alternanceet, contrairement aux idées reçues, l’apprentissage ne se limite pas non plus à des formations manuelles ou dans le BTP. Pour beaucoup d’entreprises, l’alternance est désormais une voie d’excellence. Elles forment à leurs métiers grâce à une large palette de diplômes et de formations en alternance.

Etre rémunéré pendant la formation

Faire des études a un coût pour les jeunes et leurs parents. L’avantage de l’alternance c’est qu’on est rémunéré pendant sa formation : en apprentissage un alternant touche 25% du Smic la première année (s’il a moins de 18 ans), 41% entre 18 et 20 ans, et 53% s’il a plus de 21 ans. En deuxième année, les taux respectifs sont de 37%, 49% et 61%, et en troisième année de 53%, 65% et 78%.

Pour les contrats de professionnalisation la rémunération ne peut être inférieure à 55% du Smic (pour les moins de 21 ans) et à 70% du Smic pour les bénéficiaires de vingt et un ans et plus. Ces rémunérations ne peuvent être inférieures, respectivement, à 65% et 80% du Smic. Pour des qualifications égales au niveau Bac Pro, le salaire ne peut être inférieur à 65% et 80% du Smic.

Apprendre un métier sur le terrain

Le principal avantage des formations en alternance c’est de pouvoir se former concrètement sur le terrain avec des professionnels. Et de surcroît, sur des professions d’avenir pour lesquelles les entreprises sont prêtes à investir en temps et en moyens. Pas de risque de se tromper en général. Ce côté pratique de la formation permet aussi de se rendre compte de la réalité du métier et éventuellement de se réorienter si on découvre que cela ne nous correspond pas vraiment.

Les alternants ne s’y trompent pas, même s’ils ont parfois du mal à trouver une entreprise d’accueil, parmi les principaux avantages de ce type de formation ils citent en premier l’association entre théorie et pratique et l’acquisition des compétences (voir notre enquête sur le point de vue des alternants).

Etre accompagné

En alternance, les jeunes ne sont pas seuls. Le maître d’apprentissage ou le tuteur (pour les contrats de pro) assurent le suivi de la formation et font l’interface entre le jeune, l’entreprise et l’organisme de formation. Ce n’est pas forcément une obligation pour les entreprises mais cet accompagnement (un peu comme dans le cas d’un stage) est la garantie d’une bonne transmission des compétences. Tout le monde y trouve un intérêt, les jeunes, les écoles et les entreprises.

Une porte d’entrée dans l’entreprise

Car la principale finalité pour les entreprises c’est souvent d’embaucher les jeunes à l’issue de leur alternance. Beaucoup d’employeurs ont du mal à trouver des profils formés aux spécificités de leurs métiers et de leur marché. L’alternance permet d’y remédier et d’avoir des jeunes opérationnels avant même d’avoir la fin de leur formation. Dans certaines filières, le taux d’embauche des alternants peut atteindre les 80% d’une promotion. Certaines entreprises ont même des classes entières dédiées à leurs métiers. C’est une voie royale pour accéder à l’emploi.

Dernier avantage pour les jeunes : en étant en immersion dans l’entreprise on n’a pas de surprise sur ce qui nous attend ensuite. C’est le meilleur moyen de découvrir la culture d’une entreprise de l’intérieur et faire le choix d’y continuer sa carrière ou d’aller voir ailleurs.