Les avantages à embaucher en alternance

L’alternance présente de très nombreux avantages pour les jeunes, notamment au niveau de l’insertion professionnelle. Mais, les entreprises apprécient également ces profils qui associent théorie et pratique. Pour elles, il y a également beaucoup d’avantages à embaucher en alternance.

Former ses futurs employés

L’alternance représente une manière douce et efficace de recruter. En effet, elle est pour l’entreprise l’occasion de créer un vivier de jeunes talents qui seront ensuite plus facilement intégrés dans l’entreprise puisque celle-ci les aura formés. Il s’agit donc de former son futur salarié, lui apprendre un métier, l’intégrer à la vie et à la culture de l’entreprise.

Embaucher un alternant est une sécurité pour l’employeur, puisque c’est recruter une personne adaptée aux besoins de son entreprise.

« Pour l’entreprise, il y a de nombreux avantages financiers à embaucher un apprenti, dont l’exonération de charges patronales. »

Un contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans et peut être contracté par les entreprises du secteur artisanal, commercial, industriel, agricole, et par les entreprises du secteur public, des milieux associatifs et professions libérales. Le jeune alterne alors la formation théorique au sein d’un CFA et la formation professionnelle dans l’entreprise.

Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans, mais aussi aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans, aux bénéficiaires des minima sociaux et aux bénéficiaires de contrats aidés. Le salarié alterne périodes en entreprise et périodes d’enseignement au sein d’un organisme de formation ou de l’entreprise elle-même. Tout employeur du secteur marchand assujetti au financement de la formation professionnelle peut conclure un contrat de professionnalisation.

Les avantages financiers du contrat d’apprentissage

Pour l’entreprise, il y a de nombreux avantages financiers à embaucher un apprenti, dont l’exonération de charges patronales. Si l’entreprise compte moins de 11 salariés, elle bénéficie de l’exonération des cotisations patronales et salariales sauf la cotisation accident du travail et maladies professionnelles. S’il y a plus de 11 salariés dans l’entreprise, celle-ci est exonérée des cotisations patronales dues au titre des assurances sociales et des allocations familiales. Elle bénéficie également de l’exonération des cotisations sociales salariales.

L’entreprise profite aussi d’aides de la région, dont la prime à l’apprentissage. Cette prime est de 1 000€ pour toute embauche d’apprenti dans les entreprises de moins de 250 salariés (et de 2 000€ si l’entreprise compte moins de 11 salariés)

Enfin, l’entreprise jouit d’un crédit d’impôts de 1 600€ par an, multiplié par le nombre moyen d’apprentis présents dans l’entreprise depuis au moins 6 ans.

source: http://www.directemploi.com