Les français font confiance à l’apprentissage

Un sondage CSA montre l’opinion très favorable des français à l’égard de l’apprentissage

Ce nouveau sondage commence par un grave désaveu : « Le système scolaire actuel prépare-t-il très bien les élèves au monde du travail ? » : 1% des personnes interrogées donnent un avis positif ! 23% trouvent assez bien cette préparation.

Le chômage des jeunes, deux fois supérieur à celui des adultes, ne vient pas contredire cette opinion et n’encourage pas l’optimisme.

Les mesures prises par le gouvernement qui proclamait l’emploi des jeunes comme un priorité sont également désavouées largement :

A la question « Pour permettre une insertion durable des jeunes dans l’emploi, faites-vous d’avantage confiance …? »

  • aux dispositifs de soutien à l’emploi, tels que les emplois d’avenir ou les contrats de génération : 14%
  • aux dispositifs de soutien à la formation, tel que l’apprentissage : 85%

De toute évidence, le gouvernement n’a pas convaincu avec ces nouveaux dispositifs malgré un gros effort de promotion qui n’a servi qu’a laisser croire qu’il se détournait de l’apprentissage. Erreur vite reprise devant le tollé général des collectivités territoriales et consulaires, toutes acquises aux vertus de l’alternance.
On peut s’interroger en effet sur la qualité des conseils qui influencent nos gouvernants et comment ceux-ci interpréteront l’opinion suivante : « Diriez-vous que le Gouvernement devrait augmenter son soutien aux entreprises et notamment les plus petites lorsqu’elles recrutent des apprentis ? »
Réponse : oui à 93%
Ou celle-ci : « Diriez-vous que le développement de l’apprentissage serait une mesure efficace pour lutter contre le chômage de jeunes ? »
Réponse : oui à 89%

Les opinions sont vives et tranchées. Pourtant 69 % des Français interrogés considèrent que l’apprentissage est mal connu et que ces formations sont surtout réservées aux métiers manuels!